Feuilles jaunes ou CHLOROSE de la tomate.

chlorose1La chlorose, du grec chloros, signifiant jaune vert, est une maladie physiologique des plantes qui se manifeste par une décoloration des feuilles, due à des problèmes de production de chlorophylle, en relation avec une carence en éléments nutritifs. La chlorose, du grec chloros, signifiant jaune vert, est une maladie physiologique des plantes qui se manifeste par une décoloration des feuilles, due à des problèmes de production de chlorophylle, en relation avec une carence en éléments nutritifs. 


Description de la chlorose: une décoloration progressive (de vert pâle à jaunâtre) apparaît d’abord sur le limbe des feuilles situées au pied du plant, alors que les nervures demeurent bien vertes est le signe habituel d'une chlorose, due à une carence en fer, cela généralement dans des sols calcaires. 


Causes de la chlorose: on sait que les plantes puisent dans la terre les substances nutritives essentielles (azote, phosphore et potassium), ainsi que les oligo-éléments (fer, bore, zinc, magnésium), tous nécessaire à la croissance et à la fructification. Si l'un d'eux manque dans le sol, ou ne peut être assimilé par la plante pour diverses raisons, la photosynthèse, mécanisme de production de la chlorophylle, ne peut être complète, empêchant ainsi la plante de croître normalement. Les plants de tomates cultivés en pot sont plus sujets à la chlorose que ceux cultivés en pleine terre.


chlorose2Identifier la cause:

- un manque particulier de substance comme le fer dans le sol ou le magnésium.

- un déficit en nitrates,

- un excès d'eau,

- le pH du sol peut ne pas convenir à la plante,

- présence de polluants : pesticides, herbicides...


Traitement d'une chlorose ferrique: dans le cas d'une chlorose ferrique, lié à un sol trop calcaire, on veillera à abaisser le pH du sol par un bon amendement et à traiter par un apport de chélates de fer. En vente dans les ”bonnes jardineries”, le chélate de fer microgranulé est soluble dans l’eau. Pour le traitement des plants de tomates la dose conseillée est de 10 à 25g/100 litres, par arrosage conventionnel, le but étant de faire pénétrer le produit dans la zone radiculaire. Il est bien entendu, que les feuilles nécrosées ne redeviendront jamais vertes. Le but ici consiste à arrêter la chlorose en réactivant la synthèse chlorophyllienne.