Valeur nutritive de la tomate

 

composition

Riches en minéraux, en vitamines, en acides aminés essentiels, en sucres ainsi qu’en fibres alimentaires, la tomate contribue à un régime alimentaire sain et équilibré.

La tomate constitue une bonne source de vitamine C et de vitamines du groupe B, notamment B3, B5 et B9 .

La tomate renferme de nombreux minéraux (potassium, phosphore et magnésium) ainsi que des oligoéléments (fer, zinc, cobalt, nickel…).

La consommation d'aliments contenant des fibres alimentaires est un véritable atout pour la santé, elle permet une lutte contre la constipation, car elle facilite le transit intestinal. La tomate fait partie des ”légumes-fruits” riches en fibres.

Les lipides sont des substances organiques constituant les graisses et les corps gras présents dans les aliments et dans l'organisme. Les lipides représentent une importante source d'énergie. Pour 100 g de tomate, ce sontt seulement 16 calories. Ce qui est inférieur à la quantité moyenne présente habituellement dans les légumes (0,57 g pour 100 g).

On distingue dans la famille des protides: les acides aminés, les peptides, et les protéines. 100 g de tomate = 0,8 g de protéines.

Faible taux de glucides: pour 100 g de tomate les glucides représentent 3,9 g Le principal rôle des glucides est de fournir de l’énergie aux cellules du corps humain (1g de glucides fourni 4 calories). Lorsque nous les mangeons, ils se transforment plus ou moins rapidement en glucose, qui est le carburant de certaines cellules du corps.

Plus précieuse encore: son incroyable richesse en composés antioxydants, dont le lycopène, un des plus puissants caroténoïdes du monde végétal. Ce pigment, qui donne sa jolie couleur rouge à la tomate, est en effet un élément clé du fameux régime méditerranéen dont les bienfaits sur le système cardio-vasculaire sont largement documentés. Plusieurs études scientifiques (à confirmer !), ont aussi avancé que le lycopène détenait des propriétés anticancéreuses. Il préviendrait notamment la prolifération des cellules tumorales au niveau de l'estomac, du pancréas et du côlon. Chez les hommes, il réduirait également de 20 % à 35 % l'incidence du cancer de la prostate ?

Maladies cardiovasculaires. Une étude (à confirmer également), a démontré que plus l’on consomme de produits à base de tomates, plus elles réduiraient les risques de maladies cardiovasculaires. Les dérivés de la tomate, consommés quotidiennement, diminueraient l’oxydation des lipides dans le sang (par exemple le cholestérol-LDL ou « mauvais » cholestérol) réduisant ainsi l’incidence de la maladie coronarienne. Selon une autre étude, les extraits de tomates ainsi que différents produits à base de tomates diminueraient l’agrégation plaquettaire et, par conséquent, la formation de caillots sanguins pouvant obstruer les artères. De plus, des concentrations sanguines élevées de lycopène, un composé abondant dans la tomate, seraient associés à une plus faible incidence de maladie cardiovasculaire. Les résultats de ces études démontrent que la protection cardiovasculaire de la tomate pourrait être assurée non seulement par le lycopène, mais aussi par d’autres composés antioxydants et des vitamines, qui agiraient en synergie.

tomato blanche

La tomate blanche. Elle est à conseillé pour les personnes ayant les intestins fragiles, car elle est très douce, sans aucune acidité. Couleur de l’épiderme: blanc, crême, ivoire = incolore (gène Y) Couleur de la chair = jaune pale à jaune foncé (gène R) Pigments de la chair = Sans lycopène. Un peu de betacarotène.

 

tomato jauneLa tomate jaune, de par sa couleur, correspond le plus avec la tomate cerise, telle qu’elle était aux 15ème et 16ème siècle lorsqu’elle a été introduite en Europe par les conquistadors espagnols. (Pomi’doro = Pomodoro = pomme d’or). Couleur de l’épiderme: jaune = naringenine-chalcone (gène Y) Couleur de la chair = jaune pale à jaune foncé (gène R). Elle est à conseillé pour les personnes ayant les intestins fragiles, car elle est très douce, avec très peu d’acidité. Elle présente une teneur en vitamine A plus élevée que les tomates rouges.

 

tomato orange

La tomate orange, a une haute teneur en vitamine A (10 fois plus que la plupart des autres variétés de tomates). Elle contient des bêta-carotènes, un pigment qui est transformé en vitamines A par l'organisme. Ce pigment est aussi un agent anti-cancéreux. Couleur de l’épiderme: orange = jaune (naringenine-chalcone) (gène Y) Couleur de la chair = orange (gène B) Pigments de la chair = Sans lycopène. Beaucoup de betacarotène

 

 

tomato nutricionLa tomate rouge, a acquis sa couleur rouge suite à divers croisements et processus de sélection. Elle contient du lycopène, un anti-oxydant qui contribue possiblement à la protection vis-à-vis des substances carcinogènes. Couleur de l’épiderme: incolore = (gène Y) Couleur de la chair = rose (gène R et GF) Pigments de la chair = 50 % lycopène, 7 % betacarotène, 43 % carotènes incolores.

 

 

tomato verte La tomate verte, reste verte une fois à maturité Couleur de l’épiderme: incolore = (gène Y) Couleur de la chair = verte (gène R) Pigments de la chair = Chlorophylle seule

 

 

 

tomato bleu

La tomate bleue Couleur de l’épiderme: bleue (anthocyane) (gène Aft ou/et atv) Couleur de la chair = rouge et orange (gène R) Pigments de la chair = + lycopène. Moins de betacarotène. Contient de l’anthocyane = anti-oxydant qui pourrait jouer un rôle bénéfique dans la santé humaine, notamment dans le domaine des risques cardiovasculaires.

 

 

tomato noireLa tomate noire, elles sont sans acidité, bien charnues, et même légèrement sucrées si elles sont récoltées avant d'être trop mûres. Couleur de l’épiderme: incolore = (gène Y) Couleur de la chair = rouge et verte (gènes R et gf) Pigments de la chair = + lycopène et moins de carotènes oranges.