Pourquoi le paillage ?

Pourquoi le paillage ?

 

pailli1le paillis est une couche de "matériau protecteur" posée sur le sol, dont les objectifs principaux sont:

1) enrichir le sol en matière organique et en nutriments grâce à la dégradation du matériau de paillage.

2) réguler la température du sol en limitant les chocs thermiques jours/nuits, en maintenant une certaine fraîcheur et en limitant les écarts de température pendant la saison estivale chaude.

3) supprimer le développement des adventices et herbes indésirables.

4) ralentir l'évaporation de l'eau et maintenir l'humidité dans le sol.

5) garder le sol meuble et améliorer sa structure.

6) repousser certains insectes et gastéropodes.

7) augmenter la présence de la microfaune utile à la vie du sol.

Le paillage ou mulching (± 10cm d’épaisseurs), convient particulièrement pour la culture en serre. il comporte beaucoup plus d’avantages que la ”bâche” de sol noir. (Il existe aussi des bâches blanches pour serre, qui réfléchisse la lumière).

Remarque importante si vous utilisez le paillage ou le mulching, la dégradation de ce matériau de paillage au fil des mois, va absorber une partie non négligeable de l’Azote contenue dans la couche supérieure de la terre de votre serre. Un seul remède pour éviter la ”perte” d’Azote, bien utile pour le développement des plantes, le saupoudrage (50 à 100g/m2) de granulés de sang-organique séché, une fois par an. Comment procéder: en début de période hivernale, retirez le pailli a l’aide d’un râteau, répandre le sang séché, griffer légèrement le sol, puis replacer le pailli.

Le bois raméal fragmenté ou BRF

Le bois raméal fragmenté (communément appelé BRF) est issu du broyage de jeunes rameaux provenant de la taille de haies ou d’élagages. La technique du BRF vient du Québec, où elle a été expérimentée un peu par hasard, à partir de 1970. Des ingénieurs agronomes ont broyé en hiver de jeunes branches, ont étalé le broyat obtenu sur des terres agricoles et l’ont incorporé au printemps dans la couche superficielle de la terre. Les résultats ont été impressionnants : amélioration de la structure des sols (gros apports d’humus) ; effet fertilisant avec rendements accrus ; réduction importante des besoins en eau ; moins de maladies ; le tout sans travail de la terre ni désherbage, ni traitements. On reproduit, en l’accélérant, le processus de production d’humus forestier en broyant les bois de diamètres inférieurs à 8 centimètres. Ceux-ci sont riches en nutriments tout en restant facilement dégradables (la lignine n’a pas encore acquis sa structure plus rigide). L’importante production d’humus qui en découle entraîne une très nette amélioration de la structure des sols, du rendement de production et un arrosage moins gourmand.pailli2

Le bois raméal fragmenté apporte la matière organique tout en épargnant le long processus de compostage. Cependant ceux qui souhaitent produire du BRF par leurs propres moyens à l’aide seront confrontés à deux problèmes majeurs : la quantité de déchets de taille de feuillus nécessaire et la capacité de coupe des broyeurs à végétaux.

Pour résumer:

Le paillage

  • limite la pousse de plantes adventices et l’installation de graines extérieures
  • limite les opérations de désherbage (intérêt écologique et économique)
  • limite les arrosages : protection hydrique par limitation de l’évapotranspiration
  • évite le phénomène de battance en protégeant la terre
  • favorise le développement de la flore microbienne et des auxiliaires, ainsi que des plantes,
  • enrichit le sol en matière organique,
  • améliore la structure
  • a un rôle esthétique

REMPOTER VOS PLANTS DE TOMATES ?

REMPOTER VOS PLANTS DE TOMATES ?

rempotage1Quand on fait ses propres plants en partant du semis, voici une étape à ne pas négliger: le REMPOTAGE.

Avant la plantation définitive dans votre potager ou votre serre, il sera bénéfique de réaliser un ou deux rempotages dans un godet individuel, d’une contenance chaque fois supérieure. Ces étapes permettent aux jeunes plants de tomate de continuer leur croissance dans de bonnes conditions, tout en les forçant à émettre plus de racines.

rempotage2Le rempotage peut s'effectuer à partir du moment où les plants ont développé deux « vraies feuilles » en plus des deux cotylédons. Les jeunes racines ont besoin de plus de terreau pour y puiser des nutriments et biens se développer. N’hésitez pas à enterrer une partie de la tige afin qu’elle forme de nouvelles racines. Les feuilles seront plus vertes et le développement va s'accélérer.

Pour rappel, les jeunes plants doivent bénéficier d’un maximum de luminosité (serre, véranda ou sur un appui de fenêtre bien exposé). Quant à la température idéale, elle fluctuera entre 10 et 15°.

Chercher à obtenir un système racinaire fort, un plant trapu aux entrenœuds rapprochés est un gage de réussite pour la plantation finale.

"Infos Tomates" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.